Historique du domaine

Une histoire familiale

Le vignoble de la Chevrue a commencé son développement avec l’arrivée de la famille Leblé en 1926. Avant 1900, la Chevrue et logis alentours appartenaient à la famille Panneton. Puis vers les années 1900, M. Aubron achète la ferme de la Chevrue avec ses 12ha30 où il n’y avait pas de vignes en raison de la crise du Phylloxéra (papillon qui a anéanti le vignoble au début du siècle).

Jusqu’en 1925, la Chevrue est louée à plusieurs fermiers. La famille Leblé qui habitait St Julien de Concelles vient s’installer à Vertou à la Massonière puis à la Chevrue en 1925 quand celle-ci est à louer. Eugène Joseph et son fils, Eugène Louis s’affairent à la Chevrue, plantent de la vigne et obtiennent ainsi 4ha. C’est le début du vignoble de la Chevrue tel qu’il est encore aujourd’hui.  A côté de cela, ils cultivent petits pois, artichauts, haricots ½ secs et haricots verts et vont les vendre au Champ de Mars à Nantes à cheval (en cariole avec la jument Margot).

En 1931, naît Eugène Joseph Leblé.

Vers 1935, le vignoble s’étend sur 10ha et l’électricité arrive. Puis, fin 1939, la guerre éclate et Eugène Louis est fait prisonnier puis libéré en janvier 1943. En 1945, tout le vignoble gèle et la récolte est nulle. Eugène Joseph exploite alors la ferme avec son père. En 1952 naît Michel Leblé, fils de Eugène Louis et donc frère de Eugène Joseph de 21 ans son ainé.

Eugène Louis décède en 1965. Sa femme continua à exploité jusqu’en 1968.

La ferme exploite toujours la moitié de ses termes en vignes et le reste en prés pour les vaches. Le premier tracteur est arrivé vers 1960. M. Aubron, le propriétaire décède et la ferme devient une indivision entre ses 3 filles. Les vignes deviennent un fermage vers 1970.

Avant 1943, les raisins étaient pressés avec deux pressoirs à clavettes puis avec un pressoir Verin Garnier avec cage. Ensuite dans les années 60, Eugène Joseph achète un Vaslin électrique (facilitant la vendange). Dans les années 70 – 80, les cuves souterraines apparaissent et prennent petit à petit la place des fûts. Michel travaille comme aide familial avec son frère à son retour d’armée.

En 1985, naît Yannick Leblé fils de Michel et sa femme Marie-Françoise. Le premier pressoir pneumatique arrive en 1987 avec l’installation de Michel.

En 1990, Michel succède à Eugène qui prend sa retraite et la Chevrue se spécialise dans les vignes. Marie-Françoise est alors conjointe collaboratrice. Il n’y a alors plus de vaches et plus de cheval. Le vignoble compte une douzaine d’hectares.

Dans les années 2000, Michel accroît les surfaces avec l’intention de Yannick de s’installer.

Puis en 2006 après son BTS et son diplome en marketing Yannick aide le domaine familiale.

Le 1 novembre 2009, il s'installe en tant qu'associé avec Michel. Le Domaine de la Chevrue est sous forme de GAEC. 

Le 1 novembre 2014  Cette année là Yannick met en place l'EARL Yannick Leblé devient patron seul - sur le papier, Michel part à la retraite, mais il veille a ce que son fils entretienne le domaine.

En 2017 Celine (la femme de Yannick) est embauchée à 20% pour la partie comtabilité.

Le 1/9/2020 Perrine commence son apprentisage de vigneronne, c'est l'apprentie de Yannick. Il l'a connu grâce à ses parents qui sont campigne-caristes. Au debut, Perrine voulait travailler dans l'aide à la personne, elle a été acceuillie par plusieurs familles pour ses études à Nantes. Au bout d'un moment, elle est venue habiter la maison de Yannick et Celine, puis le covid est passé par là. Elle ne voulait pas s'ennuyer alors elle a demandé à Yannick si elle pouvait travailler dans les vignes. Perrine a aimé ce travail, elle a souhaité devenir apprentie en viticulture. Depuis elle part en vacances avec la famille de Yannick, et revient avec une jambe de cassée.   

 

Et puis, après avoir cassée 2 - 3 poteaux, elle a passée son BAC, résultat...elle l'a eu! Perrine est la premiere apprentie du vignoble nantais. 

Une embauche à venir.